Votre panier : 0,00 EUR
crozes hermitage blanc

QUI SOMMES NOUS ?


En 1961, après son service militaire en Algérie, Raymond exploitait une petite propriété fruitière en fermage sur la commune de Mercurol.

A cette époque, déjà la production de pêche connaissait de sérieuses difficultés et, un beau jour, il décida d'éradiquer la quasi totalité de ses pêchers et de les remplacer par de la vigne. Il encépage alors une superficie d'environ 3 ha.

En 1970, il rachète la propriété avec sa femme Monique.

Il tente l'expérience de la coopérative, mais rapidement, il se rend compte que son intérêt est de rester indépendant. Il investit, plante, se perfectionne, vinifie et vend sa production au négoce, obtenant par ce biais, de sérieuses références sur la qualité de son vin.

En 1989, moi (Etienne Berthoin), son gendre, nous créons un GAEC (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun).

Moi, tout nouveau viticulteur, me met rapidement au travail et assimile, grâce à l'expérience et aux conseils de mon beau-père, toutes les données nécessaires au travail de la vigne et m'initie aux mystères de la vinification. De nombreuses rencontres professionnelles (œnologues, amis) me permettent de parfaire mes connaissances.

En 1992, nous décidons de faire notre première mise en bouteille et ainsi de créer le Domaine les Chenêts

En 1998, avec ma femme Catherine, nous avons pris la suite du domaine après le départ en retraite de mon beau père.

Aujourd'hui, ma superficie couvre 12.50ha de vigne, composée de Syrah pour les vins rouges et de Marsanne pour les vins blancs.

Les vignes sont palissées et la vendange est manuelle.

En 2000, nous investissons dans une parcelle de 4ha sur Pont de L’Isère, terroir différent de Mercurol.

En 2010, nous passons de la culture raisonné à la culture bio. Trois années de conversion son nécessaire pour pouvoir prétendre à l’agriculture biologique.

Depuis 1961, l’exploitation n’a cessé de s’agrandir, de se moderniser et d’évoluer vers la demande des consommateurs ; nous espérons qu’il en sera de même durant encore de longues décennies peut être avec un gendre, qui sait ?

Catherine et Etienne

 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.
Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.